rechercher
default-logo

Chiraz

La capitale culturelle de l’Iran

La ville d’amour et de poésie

Les fils d’Adam sont les membres d’un même corps,

Car dans la création ils sont d’une seule et même nature.

Si la fortune jette un membre dans la douleur,

Il ne reste point de repos aux autres.

O toi qui est sans souci de la peine d’autrui,

Il ne convient pas que l’on te donne le nom d’homme

(poème de Sa’di écrit en 9 langues dans la salle de conférence de l’ONU)

     Située dans le sud-ouest de l’Iran, Chiraz est la capitale de la province du Fars qui donna son nom à la langue persane, le farsi. Le Fars joua un rôle très important dans l’histoire du pays au point d’être considéré comme le foyer de l’identité et de l’unité iraniennes. Le Fars fut le berceau des plus grandes dynasties de l’Antiquité: Les Achéménides (550-330 av. J.-C.) et les Sassanides (224-642 ap. J.-C.).

     D’après les tablettes de terre découvertes à Persépolis, Chiraz fut l’un des chantiers et l’un des silos de Persépolis. Mais la fortune de Chiraz commença avec l’Islam. Saffarides (871-910) et Bouyides (934-1055) en firent le foyer de leur puissance et au milieu du 10e siècle, elle rivalisait de prospérité avec Bagdad. Chiraz est la ville natale des poètes Sa’di (13e siècle) et Hafez (14e siècle) et du philosophe Molla Sadra (17e siècle), et ce titre seul suffirait à sa gloire dans ce pays. A partir du 13e siècle, Chiraz émergea comme centre littéraire de la Perse. La présence de ces poètes et d’autres artistes et penseurs brillants aux 13e et 14e siècles, fit de Chiraz une ville importante dans le monde islamique, occupant également le premier plan en matière de calligraphie et de peinture.

      Au 18e siècle, étant désignée comme la capitale du pays par Karim Khan-é Zand, le fondateur de la dynastie zand (1750-1794), Chiraz connut l’apogée de sa prospérité. La plupart des édifices historiques de Chiraz remontent aux époques zand et qadjar (1795-1925). Le but premier de votre voyage, Persépolis, se trouve à 53 kilomètres au nord de Chiraz. L’attraction majeure de la contrée est la poésie et le spectacle des ruines grandioses de l’Iran antique: Persépolis, Naqch-é Rostam,Pasargades, Firouz Abad et Bichapour.

Les sites incontournables :

Persépolis (53 km de Chiraz)

Naqch-é Rostam (6 km de Persépolis)

Le tombeau de Hafez

Le tombeau de Sa’di

La mosquée de Nassir almolk

Le bazar Vakil et le caravansérail Mochir

La mosquée Vakil

Le mausolée de Ali Ibn-é Hamzeh

Le jardin des Orangers

La madresseh de Khan

Les sites secondaires :

Le jardin Eram

La mosquée Atiq

La Porte du Coran

Naqch-é Radjab (entre Persépolis et Naqch-é Rostam)

Pasargades (80 km au nord de Persépolis)

Firouz Abad (120 km au sud de Chiraz)

Bichapour (130 km à l’ouest de Chiraz)