rechercher
default-logo

Les villages Abyaneh, Massouleh , Kandovan et Meymand sont intéressants par leur situation géographique et leur style architectural. Ce sont les plus beaux villages de l’Iran. Abyaneh est à 77 km de Kachan. Il est niché au pied des monts Karkas. Le site est très tranquille car la plupart des habitants l’ont quitté. Autrefois le village était fortifié et en temps d’attaque, les habitants s’installaient dans le château dont les ruines surplombent le village. Les villes et les villages iraniens s’entouraient autrefois de hautes murailles. Ce type d’habitat, bien qu’en déclin, attirera encore fréquemment le regard.

     Les maisons du village ont été construites de manière à bénéficier d’un ensoleillement maximal; elles s’étendent d’est en ouest. Pour échapper à l’humidité, les habitations anciennes sont à la base en pierre, et le reste est en adobe. Etant finement ouvragés, les fenêtres, les ajourées et les balcons en bois, sont fabriqués par les artisans du village. L’enduit en terre ocreuse est obligatoire. Si vous montez au sommet de la montagne à laquelle est adossée le village, vous avez un panorama extraordinaire sur ce dernier et la vallée verdoyante.

     Ce qui est impressionnant à Abyaneh, c’est que les habitants n’ont pas quitté leur tenue traditionnelle. Prenez à l’aventure les ruelles qui serpentent pour voir les jupes plissées et les foulards longs et très colorés des femmes et découvrir les belles portes calligraphiées. Abyaneh jouit au printemps et en été d’un climat frais et le reste de l’année très rude. Vous avez la possibilité de pique-niquer au bord de la rivière à côté des habitants et des touristes iraniens. A Abyaneh il y a des monuments historiques dont les plus importants sont la mosquée du Vendredi et le mausolée